Les périodes de taille

 

Contrairement à ce que l'on entend souvent, un arbre peut en réalité se tailler toute l'année, sauf quelques exceptions. On trouvera des avantages comme des inconvénients à une taille d’hiver tout comme pour une taille d’été. Par exemple, la taille d'été, dite taille en vert est préférable pour une bonne compartimentation de l'arbre, d'où une meilleure résistance aux pathogènes. Grâce à l'activité photosynthétique, un arbre taillé en été pourra rapidement refermer les plaies et reconstituer ses réserves. Par contre, certains sujets seront de préférence taillés en hiver ou à l'automne, comme les arbres fruitiers. Un arbre taillé en hiver aura par exemple tendance à faire des rejets plus vigoureux que s'il avait été taillé en été (ce qui peut être un avantage comme un inconvénient; tout dépend du but de l'intervention). A titre d'exemple, il existe également certains cas particuliers, et notamment les platanes ou les pins maritimes, qui dans certaines régions se tailleront plutôt en hiver, afin d'éviter le développement de parasites dont l'activité pathogène est ralentie par le froid (le chancre coloré pour le platane; la pyrale pour les pins maritimes; cfr. Drénou, "La taille des arbres d'ornement", éd IDF).

 

Il n'existe en fait pas vraiment de règle absolue et chaque arbre exige une attention particulière et des soins spécifiques en fonction des circonstances, du type d'arbre, de son âge et de son état sanitaire.

 

Durant certaines périodes précises de l'année, la taille est cependant fortement déconseillée. Il faut ainsi éviter de tailler un arbre lorsqu'il gèle, pendant le débourrement et lorsqu'il perd ses feuilles.